Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

La téléportation quantique appliquée à l’être humain : une théorie farfelue ?

Ma formation, sommairement intitulée Apprendre à se téléporter avec Simon Milojevic explique, étape par étape, comment se téléporter. Et autant vous le dire tout de suite, ma technique n’a absolument rien à avoir avec la téléportation quantique ! Pour autant, c’est un sujet auquel je m’intéresse énormément, car sans le vouloir, cette théorie discrédite mon travail. Eh oui, comment vendre une formation sur la téléportation humaine lorsque l’on peut lire partout sur internet que la NASA elle-même ne parvient pas à téléporter de la matière ! 

Avec les dernières découvertes en date, il m’a semblé urgent d’écrire un billet sur le sujet et d’éclaircir un peu les choses. Je vais donc vous expliquer ce qu’est la téléportation quantique, et en quoi ce que je vous propose d’apprendre est totalement différent

Qu’est-ce que la téléportation quantique ? 

Avant de commencer, petit topo rapide pour les moins assidus des cours de physique. La mécanique quantique intervient dans le domaine de l’infiniment petit, là où les théories de la physique classique ont du mal à expliquer certains comportements. Notamment celui des atomes

Rassurez-vous, je ne rentrerais pas dans de fastidieuses explications…  De toute façon, comme le disait Feynman, l’un des plus grands spécialistes du genre : « Personne ne comprend réellement la physique quantique ». 

En effet, elle a la fâcheuse particularité d’être complètement contre-intuitive…Ouvrez grand votre esprit, car ce qui suit pourrait être difficile à avaler. 

Se téléporter, ça veut dire quoi (selon la science) ? 

La téléportation, au sens dont l’entend la science (et Wikipédia), c’est : le transfert d’un corps dans l’espace sans parcours physique des points intermédiaires entre le départ et l’arrivée

Si ce concept ne fait sourciller aucun fan de Star Trek, les scientifiques, eux, sont plutôt sceptiques. Eh oui, car la téléportation ne suggère rien de moins que de pouvoir voyager plus vite que la lumière. Et ça, c’est formellement impossible, puisque c’est Einstein qui le dit … 

Souvenez-vous de la bonne vieille théorie de la relativité. En effet, selon l’illustre scientifique, un objet qui subit une accélération acquiert de la masse. Autant dire qu’avec une accélération permettant de dépasser la vitesse de 300 000 km/s, vous arriveriez à destination avec plusieurs kilos en plus ! 

Et ce n’est pas tout. Selon le principe d’incertitude d’Heisenberg, il n’est jamais possible de connaître avec certitude l’état exact d’un objet à l’instant t. Autrement dit, même si on pouvait voyager plus vite que la lumière, on risquerait de faire voyager une version erronée de la copie originale

Bref, vous comprenez maintenant pourquoi la téléportation de la matière est reléguée au domaine de la science-fiction … Enfin, ça, c’était avant que la mécanique quantique ne s’en mêle ! 

La téléportation quantique, comment ça marche ? 

Depuis les années 80, les scientifiques se servent de la mécanique quantique pour comprendre le fonctionnement du monde à l’échelle du nanomètre. Ce qu’ils ont récemment découvert est pour le moins intrigant, puisqu’il semblerait qu’au niveau subatomique (protons, neutrons, électrons, etc.) les particules sont en quelques sorte intriquées entre elles

Grosso modo, certaines particules ont la capacité de muter en simultané, même séparées par une grande distance. Si ces particules étaient une paire de dés, et qu’on les lançait en même temps depuis deux endroits différents, ils tomberaient à tous les coups sur le même résultat

Selon un projet spatial chinois (QUESS), ce principe d’intrication fonctionne au moins à 1200 km de distance. Ce qui n’est déjà pas mal ! 

Concrètement, selon la théorie de la téléportation quantique, il est possible de se trouver à deux endroits différents en même temps. Il suffirait donc de trouver un moyen de faire voyager l’information de nos particules intriquées vers l’endroit désiré.

C’est d’ailleurs un peu la méthode de l’officier Spock pour explorer l’univers ! Eh bien, ce serait l’idée de la téléportation quantique : on scanne, on désintègre et on reconstruit à l’identique à l’endroit désiré grâce au phénomène d’intrication. CQFD.

 

Quelles sont les applications de la téléportation quantique ? 

Dit ainsi, la téléportation quantique rendrait presque réel le rêve fou de pouvoir se téléporter n’importe où. Sauf que … Non. Un jour peut-être, mais vraisemblablement, ce n’est pas pour tout de suite

Aux dernières nouvelles, la désintégration d’atomes n’est pas au programme. 

En revanche, ce qui intéresse les chercheurs (et les grandes entreprises de technologies), c’est le transport de l’information

Vers un internet quantique 

Tout d’abord, il faut savoir que dans le monde quantique, on ne parle pas de bits, mais de qbits. Et ces bits quantiques sont tout simplement formidables, puisqu’ils peuvent abriter une énorme quantité d’information

Contrairement aux bits que ne savent prendre que l’état 1 OU l’état 0, le qbit peut prendre l’état 1 ET l’état 0. Ainsi, deux qbits peuvent prendre 4 états possibles, 3 qubits peuvent en prendre 8 et ainsi de suite, c’est exponentiel ! 

Vous l’aurez compris, rien que le stockage de l’information s’en trouverait bouleversé… Finis les milliards de serveurs énergivores un peu partout dans le monde. 

Avec une telle capacité de stockage, les ordinateurs quantiques pourraient résoudre des problèmes mathématiques extrêmement complexes et analyser tout un tas de données en un temps record. 

L’année dernière (décembre 2020), les chinois ont annoncé la réalisation d’un ordinateur 1 billion de fois plus rapide que le plus rapide de tous les ordinateurs [1]. De son côté, Google aurait créé un processeur quantique capable d’effectuer une tâche en un peu plus de 3 minutes lorsqu’un ordinateur classique aurait besoin de … 10 000 ans. La firme annonce d’ailleurs le premier ordinateur quantique pour 2029. [2]

Bref. C’est un peu vertigineux tout ça.  

Et il y a mieux. Il y a quelques mois, les chercheurs de la NASA ont réussi à transporter cette énorme quantité d’information sur 44 km via la fibre optique [3]. Ah, et il y a aussi vraisemblablement des applications intéressantes dans le domaine de la cryptographie, pour envoyer des messages secrets. 

Mais revenons à notre sujet. 

Est-il vraiment impossible de se téléporter avec la méthode quantique ? 

Je sais ce que vous pensez. Pourquoi ne pas faire voyager toute l’information de nos particules via la fibre optique ? Et je suis d’accord avec vous, ça ne semble pas si impossible que ça, maintenant que l’on comprend un peu mieux ce qu’est la téléportation quantique. 

Malheureusement (ou heureusement !), l’invention d’une machine façon Star Trek ne semble pas être à l’ordre du jour… Quoi que, j’ai récemment vu un documentaire au sujet de la téléportation de l’ADN, et je vous assure qu’on n’est pas loin de pouvoir utiliser la mécanique quantique pour se téléporter !

Je ne me suis pas encore plongé dans le sujet, mais à priori, certains chercheurs pensent que l’on peut reproduire un ADN à distance et à l’identique grâce à un phénomène appelé « mémoire de l’eau ». Les scientifiques ne peuvent pas encore l’expliquer, mais encore une fois, il y a une histoire de physique quantique qui se cache derrière ! 

Pourquoi ma formation n’a rien à voir avec la téléportation quantique 

À ce stade de l’article, vous savez à peu près tout ce que je sais au sujet de la téléportation quantique. J’espère avoir été assez clair

Quoi qu’il en soit, avant de vous quitter, j’aimerais apporter une dernière précision. La technique de téléportation que je propose dans ma formation n’utilise pas du tout les principes de la mécanique quantique

  • Tout d’abord, vous n’avez besoin d’aucune machine futuriste pour vous téléporter grâce à ma méthode ;
  • Ensuite, il n’est pas question de désintégrer quoi que ce soit ; 
  • Enfin, cette méthode n’est pas scientifique, elle est ancestrale. Je l’ai apprise d’un livre très ancien écrit par un peuple amérindien. 

Bref, si la curiosité t’a piqué, je t’invite à cliquer sur le lien ci-dessous :